10 raisons qui pourraient bien vous faire virer


Au sein d’une entreprise, il y a souvent des choses que font les employés qui peuvent encore passer, d’autres qui ne passent pas du tout et qui pourraient bien vous faire perdre votre emploi. Tous ces écarts qu’il ne faut pas faire, j’ai donc décidé de vous en parler aujourd’hui, histoire de vous prévenir et ainsi d’éviter le pire. En effet, sachez que trouver du travail est aujourd’hui une chose des plus difficile, beaucoup de gens rêveraient d’être à votre place, aussi mieux vaut tout faire pour bien garder votre situation. Quels sont donc ces trucs à ne pas faire du tout.

Les premiers de la liste

               Vous avez beau penser que vous êtes l’employé idéal, il y a sans doute quelques fautes professionnelles dont vous n’êtes pas forcément conscients. La première raison des licenciements dans une société est évidemment le manque de performance. C’est un motif suffisant pour mettre quelqu’un à la porte de nos jours.

               Seconde raison, l’incompatibilité de la vie pro – vie perso. Je veux dire par là, quand les problèmes d’ordre privé ont des effets sur le travail du salarié. C’est aussi une raison tout à fait valable.

 Autre raison assez courante, le CV boosté, c’est-à-dire que ce dernier n’est pas véridique et que l’employé y a délibérément ajouté des infos qui ne sont pas vraies. Un CV contrefait peut vous coûter votre travail tout de suite, que ce soit une information sur votre formation ou votre parcours professionnel que vous avez ajouté.

Les grands classiques qui peuvent vous faire tomber

               Les retards à répétitions sont dans la tête des employés des choses qui peuvent passer. Encore dans certaines sociétés, ils sont cléments, mais dans d’autres ce n’est pas le cas. Les retards répétés peuvent très bien conduire à un licenciement pour faute simple.

               Le mensonge ainsi que le vol ne sont pas tolérés non plus, sans oublier que vous ne pouvez pas non plus piquer un petit somme devant votre écran une fois au bureau, sauf si jamais vous êtes vraiment malade et que vous avez besoin de rentrer chez vous.

               Les disputes avec les collègues ne sont pas aussi tolérées surtout si ces dernières sont assez répétitives. Je vous conseille de toujours garder une bonne distance avec tout le monde, sans être hautain bien évidemment afin d’éviter ce genre de situation.

               Je vous recommande également d’arrêter les commérages. On se connait bien nous les femmes, de même que certains hommes. On aime bien lancer des potins, raconter des choses qui ne sont même pas vraies sur un collègue juste pour la frime. Cela peut vous coûter cher.

               Je vous conseille aussi de ne jamais vous plaindre une fois au bureau, ce sont les histoires d’oreillers ça. Le harcèlement sexuel est aussi un motif de renvoi tout à fait justifié et enfin, en dixième position : le refus de suivre les consignes.

1 commentaire

  1. Merci pour cette liste, ce sont tous des motifs valables à ce que je vois, mais aussi des choses qui arrivent fréquemment dans les entreprises. Harcèlement sexuel vous dites ? Dans la majorité des cas, c’est toujours la femme qu’on blâme.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *