Zoom sur la formation d’un artisan vitrier


Si vous êtes en train de lire cet article, c’est que vous êtes en train de chercher des informations pour votre métier d’avenir ou encore votre prochain nouveau métier. Mais avant de vous lancer réellement, il faudra penser à se poser quelques questions au préalable : êtes-vous un bon communicateur ? Est-ce que vous avez de bonnes coordinations main-œil ? Est-ce que vous êtes en bonne forme ? Est-ce que vous aimez les travaux à la main ?

Si la réponse à toutes ces questions est oui, c’est que vous êtes prêt à devenir un vitrier. Mais vous vous en doutez sûrement, cela ne suffit pas pour entrer dans le cœur du métier. C’est pour cela que j’ai décidé de faire aujourd’hui un article se portant principalement sur le métier de vitrier.

Focus sur la nature du travail d’un vitrier

Que ce soit pour l’habillage d’une maison individuelle ou d’un immeuble en verre, les particuliers et les professionnels font tous appel à un vitrier. Mais quelle est la véritable nature du travail de vitrier ? Quelles sont les formations à suivre pour en devenir un et quels sont les débouchés ? Cette fiche métier que je vais présenter vous apportera plus de réponses à toutes les questions que vous pouvez vous poser concernant ce travail.

glassblowing-1424033_1280

Le vitrier doit proposer une palette de prestation

En fait, le vitrier peut être considéré comme un spécialiste du verre. En effet, ce dernier doit être très doué dans le maniement de tout ce qui se rapporte au verre. D’une manière générale, il devra réaliser les vitrages pour des hôtels, des immeubles de grande envergure ou encore des bureaux.

Cet ouvrier a la capacité de transformer tout type de vitrage selon le souhait du client. Ayant une habileté manuelle de taille, ce professionnel du verre doit être capable de fabriquer et poser des vitraux de couleur, des portes-fenêtres, des baies vitrées, des portes automatiques, des vérandas, etc.

Le vitrier est également appelé vitrier-miroitier par certaines personnes, spécialement les professionnels et ce qui s’y connaît dans le domaine. Il sera aussi mené à travailler ce qui concerne l’isolation ainsi que la décoration. Grâce à cette compétence, on pourra lui confier la fabrication d’encadrements de miroirs. Ce professionnel peut également fabriquer des produits verriers dans son atelier.

Pour commencer, le vitrier doit prendre les mesures du vitrage qu’il doit placer. Il dessinera ensuite les formes du vitrage et le passera à la coupe, à la soudure, au façonnage et enfin à l’assemblage de vitrage. Il doit aussi fixer les vitraux, poser les lucarnes, intégrer les miroirs et installer les portes coulissantes.

Le métier s’exercera à l’intérieur d’un foyer ou encore à l’extérieur d’une entreprise. Je précise que pour exercer ce métier avoir les usages de service sécuritaire est très important. En tant que vitrier, vous devez donc vous attendre à accomplir quelques charges importantes : tailler, concevoir, usiner et manipuler les matériels de verre, vitrer, fournir, installer et tronquer les vitrages de toutes sortes ainsi que construire, mettre à jour et agrafer les métaux d’architecture ou encore les matériels de changement annexes.

Les formations pour être un vitrier

Si vous aimez manipuler le verre, si vous vous sentez bien dans le rayon de la construction et de la rénovation et que vous avez de bonnes maîtrises dans le domaine, vous pouvez imaginer de devenir un vitrier ou encore une vitrière. Mais avant de concrétiser votre rêve, il faudra passer par quelques étapes importantes.

Pour commencer, sachez que le vitrier doit être une personne avec de bonnes conditions physiques pour pouvoir manipuler parfaitement les pans de verre assez lourds, fragiles ou encore coupants. Il doit aussi être capable de s’adapter à toutes les situations : le travail en équipe ou encore les conditions très difficiles qui empêchent le bon déroulement du travail (les intempéries, la chaleur ou encore le froid).

Le vitrier doit aussi être une personne ayant une extrême précision, car il devra couper le verre au millimètre près sans se tromper, sinon cela apporterait un mauvais résultat sur son travail. Il est important d’être aussi une personne passionnée pour mener à bien les tâches demandées par les clients parfois très exigeantes.

Pour devenir vitrier, il faut suivre une formation professionnelle qui dure environ trois ans. L’apprenti devra suivre des cours théoriques ainsi que des cours pratiques. Pendant la formation, le côté pratique sera plus important, car le métier de vitrier est un métier plus pratique que théorique. C’est pour cela que 80 % du temps de l’apprenti est dédié pour l’apprentissage pratique.

Cette formation se passe donc la plupart du temps en milieu de travail sous l’œil avisé d’un ou de plusieurs superviseurs. Le reste du temps, l’apprenti suivra des cours théoriques en classe pour maitriser les techniques ainsi que les règles du métier de vitrier. Cette formation théorique en classe se porte principalement sur la sécurité, les procédures à suivre concernant le travail du verre, la manipulation de tous les outils ou aussi les mathématiques.

Cette formation est accessible à toutes les personnes ayant 16 ans et plus. Lorsque la formation touche à sa fin, l’apprenti obtient une certification d’apprentissage homologué par la Communauté française. Et c’est ce certificat qui assure l’ouverture de la porte du milieu professionnel, mais c’est également la première étape pour devenir un chef d’entreprise de l’IFAPME.

Focus sur le salaire et les débouchés d’un vitrier

La semaine normale de travail d’un vitrier compte 4 heures (soit huit heures par jour, cinq jours par semaine). Comme pour de nombreux emplois dans le domaine de la construction, il y a des périodes plus précises que d’autres qui demandent de faire quelques heures supplémentaires. Mais ce nombre d’heures supplémentaires dépendra de la région ou le secteur d’activités, par conséquent le travail du vitrier Nice http://www.sds-vitrerie.fr/ ne sera pas le même que dans d’autres régions.

Les vitriers travaillent de manière régulière pendant l’année étant donné que la demande de réparations est stable. Comme pour les autres emplois dans le domaine de la construction, la sécurité est un point très important.

euro-427533_1280

Un vitrier, bien payé ou non ?

En France, le vitrier touche en moyenne un salaire de 27.600 euros bruts par an. Après quelques années d’expérience dans un atelier, le vitrier peut travailler pour son propre compte. D’ailleurs, ce métier a fortement évolué, car il a suivi, depuis ces dernières années, l’évolution technologique vis-à-vis du verre et le secteur du bâtiment. Ainsi, de plus en plus de produits ont fait leur apparition, mais également de nouvelles techniques pour l’installation, la mise en œuvre, etc.

Les principaux débouchés sont les entreprises spécialisées dans le travail du verre, spécialement les transporteurs négociants ou encore les entrepreneurs installateurs. Les premières se spécialisent dans la création de vitrage élaboré, à l’instar des verres trempés ou encore des verres isolants. Les secondes fabriquent des produits un peu plus courants : fenêtres, vérandas, devantures de magasin. Quoi qu’il en soit, ils embauchent tous des miroitiers. Les PME du bâtiment sont aussi de plus en plus nombreuses à avoir besoin de l’aide d’un miroitier, mais ce sera alors pour des missions ponctuelles et de courtes durées.

Pour l’évolution de carrière vous pouvez commencer par être miroitier au sein d’une entreprise pour réaliser la découpe de verre ainsi que la pose. Après quelques années, vous pouvez devenir un responsable technique de chantier. Le rôle de ce dernier sera d’évaluer les prix de revient d’un chantier et suivre l’avancement des travaux. Sur des chantiers un peu plus grands, le responsable technique de chantier devra encadrer les miroitiers. Et comme je l’ai dit, vous pouvez après des années d’expérience, ouvrir votre propre société de verrerie. Vous pouvez même vous spécialiser dans la réalisation de vitraux.

Si cet article vous a aidé, pensez à lire celui-ci sur les secrets de l’épanouissement au travail !

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *