Job étudiant à Nice : et pourquoi pas le Carnaval ?


Le carnaval de Nice est un événement majeur de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il se caractérise par un défilé dans les rues de la ville, dit corso, mettant en scène une succession de 18 chars, de grosses têtes, d’éléments d’animation et de troupes carnavalesques.
Certains métiers sont traditionnels et font partie de la culture carnavalesque. A l’occasion du Carnaval en 2019, la Ville de Nice, en partenariat avec Pôle emploi, a recherché quelques dizaines d’artistes et intermittents du spectacle. Le carnaval est aussi important pour le secteur d’activité de l’hôtellerie niçoise, qui durant 3 semaines augmente considérablement son taux d’occupation.
Depuis 1996, il est organisé par l’Office de Tourisme et des Congrès et représente l’opportunité pour de nombreux étudiants d’avoir un job en intérim, ce qui est le signe du début de l’insertion professionnelle.

nice
Les différents jobs étudiants du Carnaval

Plusieurs métiers sont possibles pendant le festival, surtout des jobs étudiants.

Au premier plan, les porteurs de grosses têtes, rémunérés pour l’occasion. Ils animent le défilé, jouent avec le public et lancent les confettis. Ce sont pour la plupart des adolescents, âgés de 16 ou 17 ans, ou des étudiants à la recherche d’un premier emploi.

Celles et ceux qui veulent vivre le Carnaval de l’intérieur, pourront s’adresser aux sociétés de carnavaliers, en charge de la création des grosses têtes et à la recherche de jeunes candidats pour porter leurs créations.

Pour postuler, il suffit de déposer à la Maison du carnaval un dossier complet, c’est à dire une photocopie recto-verso de la carte d’identité et de la carte vitale (ou celle des parents pour les mineurs), une photo d’identité et communiquer un numéro portable.

Parmi les autres métiers du corso, il faut noter le disc-jockey et l’animateur du carnaval, qui est là pour chauffer les foules. Les chauffeurs des chars sont des bénévoles. Depuis quelques années, l’apparition de conductrices de chars marque le début de la féminisation de cette activité à dominante masculine.

Par ailleurs, la « Brigade d’animation des tribunes » (BAT) est un groupe de jeunes qui exécutent des danses dans le défilé et dans les tribunes. Elle est en charge des animations et est intéressée par des profils tels que des danseurs ou danseuses, des acrobates, des contorsionnistes ou des musiciens.

Sans oublier, les 18 jeunes filles de fleurs, dont la reine, qui sont recrutées pour distribuer quelques quatre tonnes de mimosas au public.

Auparavant, les chars étaient créés par des amateurs les soirs et les week-ends. Aujourd’hui une véritable équipe de professionnels emploient 35 personnes toute l’année. Ce sont les sociétés familiales de carnavaliers, qui embauchent des étudiants des écoles des Beaux-Arts pour sculpter les têtes et les décors des chars.

Et si vous êtes étudiant et que vous cherchez un job d’été, sachez que vous pouvez aussi être intérimaire pendant les vacances.

Les qualités et diplômes nécessaires

Les candidats retenus ont généralement un niveau CAP et/ou BEP. Ils signent un contrat saisonnier d’environ 15 heures par semaine.

La candidature est assez peu contraignante pour les jeunes Niçois car aucune lettre de motivation n’est requise, pas plus que le permis de conduire ou la maîtrise de la langue anglaise.

Les porteurs de têtes doivent dynamiques, ponctuels et âgés de 16 ans minimum.

Quant aux jeunes filles, elles doivent être âgées entre 18 et 25 ans et mesurer au moins un mètre 70.

Les candidates se donnent rendez-vous à l’Office du Tourisme, qui organise le recrutement pendant 2 jours. Au total plus d’une centaine de jeunes filles ont décidé de tenter leur chance en 2019. Attention, les critères de sélection ne concernent pas uniquement le physique. Il faut aussi avoir de la personnalité et de l’endurance !

carnaval job

Avantages et inconvénients

L’Office de Tourisme estime que le Carnaval draine environ 1800 emplois directs et évalue à 30 millions d’euros les retombées économiques de l’événement.

Mais quel est l’envers du décor ? Derrière ces chiffres, fait-il bon travailler pour l’un des plus importants carnavals au monde. Des salariés témoignent des avantages et des inconvénients.

Les avantages

L’environnement de travail est agréable et cela peut être l’occasion de décrocher une première expérience professionnelle pour rentrer dans la vie active.

Certains porteurs de tête témoignent d’une expérience unique et motivante car ils côtoient des gens heureux et surexcités pendant les festivités.

Il y a d’autres points positifs. Il peut arriver que le logement, la nourriture et le déplacement soient gratuits lors des prestations.

Les inconvénients

Selon les salariés, le niveau de salaire n’est pas bon. La rémunération varie entre 15 et 20 euros par sortie. A cela s’ajoute une prime d’assiduité.

Être porteur de têtes demande beaucoup d’énergie. Par ailleurs, les heures de travail supplémentaires ne sont pas payées.

Certaines têtes peuvent être assez lourdes et ne permettent pas de faire une pause ou de s’asseoir jusqu’à la fin du défilé.

Mais si vous êtes prêts à porter, pendant des heures, entre 5 et 10 kilos sur la tête, (10kg revenant aux grosses têtes traditionnelles) et parcourir l’équivalent d’un marathon pendant tout le carnaval, alors ce petit job est fait pour vous.

Le Carnaval de Nice n’est pas seulement une grande fête populaire, c’est aussi un évènement important au cœur de l’hiver pour l’activité touristique de la ville. Le bilan économique est très positif dans les quartiers du centre-ville pour les restaurateurs et les hôteliers.
Si porteur de grosses têtes est le travail saisonnier phare du Carnaval de Nice, d’autres métiers existent, tels que les troupes et les compagnies festives et carnavalesques, qui viennent du monde entier pour défiler dans les rues de Nice.
Les personnes à la recherche d’un job saisonnier ou les commerçants qui préparent la prochaine saison sur la Côte d’Azur pourront recourir aux services des sociétés spécialisées dans le recrutement de jobs saisonniers et temporaires. En quelques clics, à l’aide d’un cv et lettre de motivation, il sera possible de rejoindre les professionnels de l’emploi saisonnier pour s’assurer d’avoir un ou plusieurs petits boulots l’été prochain

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *