Le métier d’étancheur


Lors d’une construction, certaines parties sont exposées à l’eau ou aux intempéries. Que ce soient les fondations, les toitures ou les façades, il convient de mettre la nouvelle construction hors d’eau. Pour ce faire, un spécialiste doit intervenir : il s’agit de l’étancheur.

Qu’est-ce que le métier d’étancheur ?

Etancheur est un métier du bâtiment. Son terrain d’opération se concentre sur les parois exposées à l’eau ou à l’humidité : fondations, toitures, terrasses, balcons, façades, parkings et réservoirs. Il peut intervenir lors de grands travaux du génie Civil pour le tablier d’un pont, le percement d’un tunnel ou la construction d’un parking souterrain.

Il est compétent sur des constructions nouvelles lors de la pause d’une charpente ou durant le gros œuvre mais également pour des travaux de réhabilitation d’une construction plus ancienne.
Il est le garant de la qualité d’un ouvrage, ce qui l’amène à travailler sur différents supports. Il est appelé à effectuer des tâches différentes, ce qui rend son métier plutôt varié.

Il pose et protège des éléments servant à l’isolation des fondations en contact avec une nappe phréatique, il réalise l’isolation thermique d’une charpente, il traite les surfaces afin d’éviter les infiltrations, il gère l’étanchéité d’une piscine etc… Son terrain d’intervention concerne aussi bien les parties enterrées, que les parties de plain-pied ou encore les parties hors sol d’une construction.

Vous habitez sur la Côte d’Azur et avez besoin de contacter un professionnel compétent ? Voici une bonne adresse d’un spécialiste de l’étanchéité à Nice : https://www.artisan-gresset-couvreur.fr/etancheite-nice/

Quelle formation avoir ?

On peut accéder au métier d’étancheur en commençant comme ouvrier dans une entreprise d’étanchéité du BTP. Ensuite, en gagnant de l’expérience et en validant ses acquis, il est possible de progresser pour devenir chef d’équipe et ultérieurement créer sa propre entreprise.

Certains diplômes conduisent au métier d’étancheur. On peut préparer, en deux ans, un CAP d’étancheur du BTP, accessible après la classe de 3ème. Il existe aussi un BP étanchéité du BTP, également en 2 ans après un CAP ou par la voie de l’apprentissage. Enfin le BTS enveloppe du bâtiment : façade et étanchéité peut âtre proposé, en deux ans après le Bac.

Quelles compétences faut-il posséder ?

Le métier d’étancheur suppose certaines compétences à maîtriser. L’étancheur doit pouvoir lire correctement un plan et maîtriser des notions de géométrie et de mathématiques. Il aura à prendre des mesures afin de calculer précisément la quantité de matériau à utiliser.

Sur un chantier il devra faire preuve d’organisation, encadrer une équipe, respecter les règles de sécurité et maîtriser les techniques, les équipements et le matériel. Il doit posséder un esprit réactif et d’anticipation.
Il est appelé à travailler dans des positions inconfortables : courbés, accroupi, à genoux… Il travaille par tous les temps et ne doit pas être sujet au vertige.

Ses connaissances dans les méthodes, les différents types de poses, les propriétés des matériaux et les outils seront constamment sollicitées. Enfin il doit faire preuve d’un esprit d’analyse et de réflexion, être attentif et vigilant.

Le métier d’étancheur est un métier qui évolue toujours. Le secteur du BTP qui lui est associé est un secteur plutôt porteur et innovant. Les étancheurs sont recherchés et indispensables pour tout chantier, ce qui laisse supposer un avenir serein pour les spécialistes issus de cette formation.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *