Le recrutement aéronautique


Trouver de nouvelles recrues dans le domaine de l’aéronautique est loin d’être un processus aisé. Il est important d’adopter une méthodologie adaptée au secteur afin d’identifier les candidats dont les profils correspondent aux attentes du recruteur.

Les chiffres clés du secteur aéronautique

La filière aéronautique est promise à un bel avenir et les chiffres en témoignent. A l’horizon 2037, le nombre de voyageurs aériens devrait atteindre les 8,2 milliards. La croissance annuelle du trafic aérien est en effet estimée à +4,4%. Dans un tel contexte, 37 390 avions neufs devraient être livrés entre 2018 et 2037. On parle ici d’une flotte à l’échelle internationale.

Le secteur rencontre toutefois un défi non négligeable : trouver des profils correspondant aux postes disponibles. Certes, de nouveaux emplois émergent régulièrement et des milliers de licences sont décernés. Cependant, les recruteurs peinent à trouver les perles rares. Le recours aux recruteurs spécialisés est donc courant.

Pourquoi recruter dans le secteur aéronautique ?

Les prévisions en recrutement aéronautique sont encourageantes mais pour atteindre ces objectifs quelque peu ambitieux, il faut commencer par trouver des acteurs habiles dans leurs domaines. Les métiers de l’aéronautiques sont interdépendants, en particuliers ceux des techniciens et des ingénieurs. Les efforts doivent être concentrés pour concrétiser le projet initial.

Il est donc primordial de trouver des candidats possédant à la fois les compétences techniques et les aptitudes personnelles nécessaires. Certains seront amenés à concevoir des missiles, d’autres se pencheront sur le développement d’outils de télécommunication plus aboutis. Des professionnels aptes à réaliser des prototypes d’appareil innovants ne sont évidemment pas à exclure. Dans la même optique, il est toujours judicieux de disposer d’une équipe à l’aise avec l’utilisation des satellites.

Les missions sont variées selon le niveau d’expertise : conception, entretiens, paramétrages, contrôle qualité… la liste étant non-exhaustive. Si leurs profils s’y prêtent, les recrues pourront éventuellement se consacrer aux organisations logistiques et stratégiques.

Le développement d’une industrie aéronautique exige donc la présence de professionnels qualifiés. Les diplômes sont des gages de connaissances mais l’expérience est souvent une alliée plus précieuse encore. Le recrutement de novices n’est évidemment pas exclu s’ils ont l’étoffe pour accomplir leurs missions futures.

Quels sont les profils recherchés ?

Force est de constater que les candidatures pour les postes de techniciens et d’ingénieurs sont inférieures à la demande. C’est du moins le cas pour les profils les plus intéressants et c’est ce qui complique la majorité des recrutements.

D’autres postes sont également à pourvoir dans cette industrie florissante. Les ouvriers spécialisés sont d’ailleurs fortement prisés par les entreprises, toutes envergures confondues. Les spécialités en question se réfèrent principalement à :

– l’ajustage-montage,

– la chaudronnerie,

– le câblage électrique,

– la draperie,

– la peinture,

– l’exploitation de matériaux composites.

Par ailleurs, le recrutement de mécaniciens tend vers une hausse certaine. Des postes sont à pourvoir auprès des constructeurs mais également au sein des compagnies aériennes.

Le recrutement est une étape fondamentale à la continuité du développement de l’industrie aéronautique. L’essentiel est de déterminer les postes stratégiques à pourvoir et d’identifier les candidatures les plus appropriées.