Le métier de pilote automobile


Devenir pilote automobile est le rêve de nombreux passionnés de courses. Quel que soit le type de véhicule piloté, il est impératif d’avoir cette envie de surpasser les autres et de pousser ses propres limites toujours plus loin. Mais être le plus rapide sur les circuits ne suffit pas. De la même manière, un bon pilote ne peut se contenter d’être propulsé par la seule envie de goûter aux sensations fortes. Découvrez ci-après les spécificités de ce métier passion.

En quoi consiste exactement ce métier ?

Le coureur automobile a pour mission de conduire le véhicule qui lui est confié dans l’optique d’arriver en tête d’une compétition/course. Présenté comme cela, on pourrait croire qu’il suffit de pousser la vitesse à son maximum. Cependant, il faut de la technique.

La course automobile est une discipline sportive qui se pratique à très haut niveau. Des années d’entraînement intensif sont nécessaires pour faire corps avec le véhicule car le pilote automobile doit savoir anticiper les obstacles.

Comment devenir pilote automobile ?

Les pilotes doivent avoir 16 ans révolus pour pouvoir participer aux courses et compétitions sur piste. Si les épreuves se déroulent sur route, le permis de conduire devient obligatoire. Néanmoins, il est recommandé de se familiariser avec la conduite le plus tôt possible. Les enfants qui pratiquent le karting depuis leur plus tendre enfance sont par exemple plus à l’aise lorsqu’ils intègrent l’univers de la course.

La formation au pilotage automobile peut commencer après la classe de 3ème. Il est important d’intégrer une association sportive et de décrocher une licence pour espérer courir. En France, cette licence est délivrée par la FFSA (fédération française du sport automobile). La fédération possède son propre centre de formation, la FFSA Academy autrefois appelé Auto Sport Academy. Ouvert en 1993, l’institution prépare non seulement les futurs pilotes mais aussi les prétendants aux postes de moniteurs, sans oublier les mécaniciens. Si le milieu de la course automobile vous plaît, vous trouverez de quoi vous équipez sur le site officiel Grandprix Racewear.

Les qualités à avoir

De nombreuses qualités personnelles sont fondamentales pour devenir un pilote automobile. Il faut avant tout maîtriser parfaitement les règles de sécurité qui sont de rigueur sur et hors circuit. Par ailleurs, il est nécessaire de savoir faire preuve de sang-froid afin de gérer efficacement le stress. De la même manière, le pilote doit posséder une concentration inébranlable car le moindre écart peut lui faire perdre sa course, vire lui être fatal.

Toujours dans le même esprit, le pilote ne doit jamais perdre ses moyens, ce qui signifie qu’il doit avoir d’excellents réflexes. Enfin, il est impératif d’être à l’aise en équipe, sachant qu’un pilote ne travaille jamais seul.

Les compétences à posséder

En plus de la licence et des qualités personnelles, certaines compétences sont exigées du prétendant au poste pilote automobile.

En premier lieu, il doit être à l’aise avec les différentes techniques de pilotage. Freinage du pied gauche, aspiration, double débrayage, appel contre-appel… ce sont autant de pratiques courantes pratiquées en courses et compétitions mais rarement appliquées à la conduite classique.

Un bon pilote doit aussi avoir de solides notions de mécanique. Il peut en effet arriver que des réglages soient à réaliser en l’absence d’un mécanicien. Ceux qui pratiquent la compétition à très haut niveau sont d’ailleurs encouragés à suivre une formation spécifiquement dédiée à la mécanique automobile.

Le métier de pilote automobile est grisant, passionnant. Il offre de nombreux débouchés aux plus motivés. Une formation solide et des entraînements poussés au maximum sont les gages d’un progrès constant. Ajoutez à cela que des compétences complémentaires et des aptitudes personnelles particulières sont requises.

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *