Travailler dans l’événementiel


Particulièrement en vogue depuis ces dernières années, le monde de l‘événementiel attire de par son dynamisme et sa polyvalence. Regroupant de nombreux métiers complémentaires, l’évènementiel permet d’allier au sein d’une même équipe des professionnels aux compétences variées pour l’organisations d’un projet commun.

Foires, salons, et congrès sont autant de milieux où s’exercent les métiers de l’événementiel. Les missions sont nombreuses et particulièrement diversifiées pour l’organisation d’un évènement de A à Z. Ce secteur vous intéresse ? On vous dit tout aujourd’hui sur le monde de l’événementiel et les études à suivre pour exercer au sein de ce milieu.

Que faire comme études ?

La première étape à franchir lorsque vous décidez de vous lancer dans l’événementiel est le choix de l’école qui déterminera le cursus précis qui vous permettra de vous spécialiser.

Parmi les meilleurs tremplins de niveau Bac+2, on compte notamment le BTS Tourisme, le DUT Information et Communication, ou le BTS Communication. Cependant, pour encore espérer trouver du travail au sein du secteur il est souvent nécessaire de poursuivre ses études et se tourner vers une licence professionnelle de niveau bac+3, ou même vers une formation de niveau bac+5.

On peut retrouver ainsi des licences professionnelles management de l’événementiel, ou métiers de la communication avec spécialité dans l’événementiel. Vous pouvez aussi vous tourner vers un Bachelor dans une école dont le Bachelor Chef de Projet événementiel de l’ISEFAC se déclinant en près de 6 modules spécialisés.

Les diplômes à posséder

Comme dit précédemment, même si le secteur de l’événementiel n’exige pas de niveau d’études minimum, il vaut mieux postuler avec un diplôme en poche. Les BTS en communication ou les DUT information-communication permettent de mettre un pied dans le secteur à condition de réaliser des stages ou une spécialisation dans le domaine.

Il existe des licences professionnelles spécialisées en communication événementielle qui vous permettent également d’avoir accès à des postes d’assistant chef de projet, par exemple.

De nombreux professionnels possèdent également un diplôme d’école de commerce ou de communication. Elles sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à proposer des spécialisations en événementiel. Un diplôme de niveau bac + 5 dans ce domaine permet une évolution professionnelle plus rapide.

Les qualités à avoir

Travailler dans l’événementiel implique d’exercer en compagnie de nombreux professionnels aux compétences diverses. Il est donc nécessaire de posséder de bonnes qualités relationnelles afin de faciliter le travail avec des personnes de différents services (marketing, opérationnel…). Il faut aussi être rigoureux et organisé et savoir être pointilleux pour porter une attention particulière aux détails afin que l’objectif visé soit atteint et l’événement réussi.

Les compétences indispensables

Aux qualités précédemment cités de nombreuses compétences sont à acquérir afin de se faire une place dans le secteur de l’évènementiel.

En effet, la maîtrise des techniques commerciales, des techniques de communication ainsi que la gestion budgétaire sont essentiels pour l’organisation d’évènements d’entreprises, culturels, sportifs et de soirées.
Il faut ainsi être capable d’identifier les besoins du client, le conseiller, sélectionner des fournisseurs, sous-traitants, prestataires mais aussi établir un devis et contractualiser une prestation.

Les différents types de structures dans lesquelles travailler ?

L’évènementiel présente l’avantage de recouper plusieurs secteurs. Foires, salons congrès sont autant de lieux où vous pourrez exercer vos prestations.
Vous pourrez retrouver parmi les différents secteurs les entreprises qui font souvent appel aux professionnels de l’évènementiels afin de promouvoir leur image. On retrouve également le domaine public pour les évènements culturels ainsi que le domaine privé pour la célébration des mariages, des anniversaires et les naissances.

Les différents métiers de l’événementiel

On retrouve au sein du secteur de l’événementiel de nombreux métiers à la fois tous indispensables et complémentaire. Parmi eux, le métier de traiteur, à la frontière des secteurs de l’alimentation et de la restauration, est le maître de la préparation des plats du jour comme de fête. Il concocte pour vous et selon vos envies des plats cuisinés, tout prêts à être emportés ou à être livrés à domicile. En cas de besoin, voici l’adresse d’un très bon traiteur de mariage dans les Alpes-Maritimes (06): termer-traiteur.fr

Le wedding planner, traduit littéralement en organisateur de mariage, propose ses services d’accompagnement et de conseil pour l’organisation de mariages. Tout juste apparu en France à partir des années 2000, le métier de wedding planner voit sa notoriété en hausse face à une demande grandissante des futurs mariés qui, faute de temps ou par souci de facilité, désirent faire recours au savoir-faire de ces spécialistes.

Selon vos envies et attentes et bien sûr selon votre budget, le wedding planner recherche pour vous le lieu idéal pour l’organisation de votre cérémonie, sélectionne et négocie avec de nombreux prestataires tels que les musiciens, photographes, caméramans, fleuristes, traiteurs ou encore imprimeur, mais s’occupe également de gérer la décoration ainsi que les cadeaux pour les invités.

maries

L’organisateur d’évènements a pour mission la gestion du montage d’événements. Il travaille en collaboration avec de nombreux professionnels du secteur : chef de projet, régisseur, concepteur-rédacteur, directeur de clientèle, directeur artistique et doit posséder pour cela d’importantes compétences en communication.

Comme l’indique le nom de son poste, l’assistant chef de projet seconde son supérieur dans la réalisation des tâches nécessaires à la concrétisation d’un projet : lancement d’un site web, développement d’un produit, organisation d’un évènement. Idéal pour les jeunes diplômés, le métier d’assistant chef de projet permet de faire ses marques dans le secteur de l’événementiel et de lancer sa carrière.

Le chargé de la logistique s’occupe quant à lui de la gestion du matériel. Selon le projet organisé, il effectue la liste des besoins de l’évènement et trouve les prestataires afin d’acheter ou louer l’ensemble des éléments requis.

Le chargé de communication événementielle conçoit en grande partie des opérations de communication à forte visibilité : congrès, rencontres sportives, foires, festivals, soirées festives, voyages, etc. Son rôle ? Valoriser une entreprise ou une institution, afin de mettre en avant une marque ou une cause.

Le Chargé de relations presse est le porte-parole de la manifestation, du site ou de l’entreprise auprès des médias. Il est chargé de convaincre les journalistes de relayer les informations sur l’événement dans leurs médias.

Enfin, l’hôtesse d’accueil est un maillon indispensable de la chaîne événementielle. Parmi ses nombreuses missions on retrouvera l’accueil des visiteurs, l’information au public, l’orientation des visiteurs, le placement des spectateurs lors d’un événement culturel, sportif ou politique, la validation des inscriptions et la gestion des entrées et parfois encore le service de restauration.