4 conseils pour faire passer le courant avec le recruteur


Lors d’un entretien d’embauche, vous l’aurez surement déjà compris, la personne à se mettre dans la poche est bien évidemment le recruteur. Que ce soit votre première fois ou bien la seconde fois, l’entretien reste une étape très stressante, on peut vite faire n’importe quoi sous la pression. Je vous propose donc aujourd’hui quelques conseils pour vous aider à bien faire passer le courant avec le recruteur du jour.

Sourire et sincérité

Lors de votre entretien d’embauche, mon premier conseil est de sourire autant que possible. Quand je parle de sourire, il n’est évidemment pas question de sourire niais ou encore du sourire d’imbécile que vous plaquez sur votre visage après avoir reçu un texto mignon. Il faut savoir sourire au bon moment. Le recruteur reçoit des candidats à longueur de journée, un visage souriant, un peu de gaité seraient le bienvenu.

Attention, pendant votre entretien d’embauche, il est indispensable de rester honnête et sincère. Ne jamais bluffer, c’est une des règles d’or de l’entretien. Déjà, si vous faites ça, cela prouve un grand manque de confiance en vous, mais en plus le recruteur finira par le découvrir ce qui fichera en l’air toutes vos chances de réussir.

Être intelligent et à l’écoute

Lors de votre entretien d’embauche, je vous conseille de rester à l’écoute, d’être attentif à ce que dit le recruteur. Parfois, il arrive que l’on ne comprenne pas toujours où il veut en venir, certaines questions nécessitent alors un peu de recul. Du moment que vous écoutez bien tout ce qu’il a à dire, je pense qu’il sera content de l’attention que vous portez à cette entrevue.

Être intelligent, je sais, cela englobe bien des choses, mais dans le cas d’un entretien d’embauche, je tiens surtout à insister sur les réponses que vous donnerez à chaque question posée. Le mieux est de trouver des arguments qui tiennent la route, puisez dans vos expériences, et tâchez de toujours mettre en valeur dans vos réponses vos capacités et qui sont en relation avec le poste.

1 commentaire

  1. Se mettre un recruteur dans la poche n’est pas chose aisée, ils sont blasés, car ils font ce genre de boulot depuis des années. La seule chose que moi je conseille est de rester le plus naturel possible et d’avoir confiance en vous.

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *