Quels sont les points forts du portage salarial ?


Le portage salarial, cette forme d’emploi, qui permet d’être salarié tout en faisant de l’entrepreneuriat, possède de nombreux avantages.


Depuis une quinzaine d’années, il est de plus en plus utilisé avec maintenant jusqu’à 90 000 salariés portés en France. Nous vous décrivons les 3 principaux avantages mais avant cela, nous vous expliquons en quoi cela consiste plus précisément.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Le portage salarial est une relation contractuelle entre trois parties que sont le salarié porté, l’entreprise de portage salarial et le client (vous trouverez davantage d’explication sur le site de CEGELEM). Ce dernier, qui peut être une entreprise, une administration, une collectivité locale ou une association, recourt au portage salarial pour des tâches occasionnelles, différentes de son activité normale ou pour une prestation ponctuelle qui nécessite une expertise dont il ne dispose pas, pour une durée maximum de trois ans. L’entreprise de portage, qui exerce cette activité à titre exclusif, établit un contrat commercial avec le client et un contrat de travail avec le salarié porté.

Elle est rémunérée par les frais de gestion que sont la mise en place de la convention de portage, des contrats ou autres. Le salarié porté est une personne ayant l’expertise, la qualification et l’autonomie lui permettant de rechercher ses propres clients avec qui il doit négocier les conditions d’exécution et le prix de sa prestation. C’est aussi lui qui choisit l’entreprise de portage avec qui il doit faire le contrat. Il doit avoir une qualification d’au moins Bac +2 ou une expérience significative d’au moins 3 ans dans le même secteur d’activité.

Par ailleurs, le portage salarial ne concerne pas le remplacement d’un salarié gréviste, faire certaines tâches particulièrement dangereuses ou les prestations de services à la personne comme la garde d’enfant, soutien scolaire, travaux ménagers…

Quels sont les points forts du portage salarial ?

Sécurité

Le CDD ou le CDI, conclut en fonction du nombre et de la durée des missions, permettent au salarié de bénéficier de la même protection sociale qu’un contrat de travail normal. Il bénéficie donc de l’assurance chômage mais également d’une assurance responsabilité civile et d’une mutuelle généralement avantageuse. Par ailleurs, il peut aussi cumuler l’allocation d’aide au retour à l’emploie avec des revenus issus d’une activité portée.

Efficacité

Libéré de la gestion des contrats, qui sont pris en charge par la société de portage, le salarié peut se concentrer uniquement sur la réalisation de ses missions et le développement de ses activités. De plus, l’entreprise de portage aide le salarié à trouver de nouveaux clients tout en assurant son adaptation au poste de travail. Elle permet même de gagner des droits à la formation et d’accéder à des modules ciblés pour apprendre à développer l’activité du salarié.

Autonomie

Le portage salarial permet de développer une activité professionnelle indépendante. En effet, il n’existe pas de lien de subordination entre le salarié porté et la société de portage. Celle-ci n’a pas à lui verser de salaire entre deux missions. Elle met sa structure et ses ressources à disposition afin de lui offrir un accompagnement pour le développement de son activité. Il est donc totalement autonome dans le choix de ses missions, la gestion de son temps ou encore le lieu de travail.

En conclusion, le portage salarial comporte de nombreux avantages. Cette nouvelle forme de travail permet au salarié de profiter d’une protection sociale et d’un accompagnement dans sa vie professionnelle tout en étant indépendant.